Un grand projet – Une grande maquette

Le projet Olm – Elmen de la Société Nationale des Habitations à Bon Marché sera composé de 400 maisons unifamiliales et de 400 appartements et donnera la priorité absolue à la mobilité douce et au transport en commun.

16133_01_web

Pour représenter le projet et son contexte en échelle 1/750, une maquette de 175 x 70 cm a été réalisé par 3DPrint.lu. La maquette est composée de 39 plaques imprimées en 3D. Cette technologie a permis de représenter le contexte par son image aérienne et de les futures extension “ouest” et “est” du nouveau projet par leur plan, tout en respectant le relief légèrement ondulé du terrain.

La maquette est actuellement à la LuxExpo dans le cadre de la Semaine nationale du Logement

16133_02_web

Les plans 3D ont été réalisés par le bureau DEWEY MULLER architectes urbanistes (Luxembourg et Cologne) et ont été adaptés par 3DPrint.lu aux besoins de l’impression 3D. A la suite notre imprimante 3D a travaillée pendant environ une semaine pour produire les 39 plaques nécessaires à l’assemblage.

16133_03_web

Mise à jour d’une maquette

En 2014 nous avions réalisé pour Intervilla une première maquette pour leur projet de lotissement à Steinfort. Ce projet de la Cité Eechelter entre maintenant dans la phase de réalisation. Ceci a été l’occasion de mettre à jour la maquette de 2014 tout en profitant des données 3D déjà utilisée pour la production de la première version.16016_1_web

La nouvelle maquette a été réalisée à l’échelle 1/500 et a les dimensions de 56×60 cm alors que la première maquette était plus petite (1/750).

Scan 3D d’un bâtiment complexe à l’aide d’un drone

Récemment nous avons accompagné un projet d’étudiant.

L’étudiant a réalisé à l’aide de son drone une centaine d’images du château de Meysembourg (L).

phantom-3-adv_webDJI_0110_web

Le drone et une des images prises

Avec toutes ces images nous avons alimenté un logiciel performant de photogrammétrie qui les a utilisés, en les comparant entre elles, la position du drone lors de la prise, les angles de vue et finalement la géométrie de l’objet photographié. Les informations tridimensionelles ainsi gagnées peuvent être utilisées pour produire une animation des façades et aussi pour les imprimer en trois dimensions. Ce que naturellement nous avons fait:

16031_2web

L’imprimante Ultimaker en train d’imprimer la version monochrome

16031_web

Les deux versions imprimées

Naturellement il ne faut pas toujours un drone pour faire un tel scan par photogrammétrie. Souvent des photos “terrestres” suffisent amplement.

Le Lieu du Souvenir des Victimes de la Route

Nous venons de réaliser des modèles des monuments sur le lieu du souvenir de l’Association des victimes de la route (AVR). Ces modèles soutiendront la collecte des fonds pour compléter le lieu du souvenir.

Le Lieu du Souvenir des Victimes de la Route à Weimerich/Junglinster

15134_3_web

Ce lieu du souvenir en pleine nature est conçu pour toutes les victimes de la route et leurs familles, pour ceux et celles qui ont perdu leur vie ainsi que pour toutes les victimes blessées. L’Association nationale des Victimes de la Route AVR espère que ce Lieu du Souvenir aide également à sensibiliser et à responsabiliser tous les usagers de la route.

Grâce à l’initiative de l’Association nationale des Victimes de la Route, ce lieu a vu le jour entre 2007 et 2012 en collaboration fructueuse avec la Commune de Junglinster, l’Administration des Ponts et Chaussées, l’Administration de la Nature et des Forêts Triage de Junglinster et de l’association Natur&Ëmwelt.

Le Monument du Recueillement

15134_2_web

Le Monument de Recueillement devrait trouver sa place à l’entrée du Site au cours de l’année 2016.

L’artiste Nico Thurm a prévu un Monument qui renvoi à un passage à travers un tunnel étroit. Au bout du tunnel, une fois sortie de l’ombre, l’homme retrouve la lumière et une vue imprenable et presque infinie.

Soutenez ce projet par un don sur le compte AVR asbl Monument  –  IBAN LU46 1111 2997 4414 000  –  BIC/SWIFT: CCPLLULL  –   Dons : 150€ ou plus : l’AVR vous offre une miniature du Monument de Recueillement, de 51€ à 149€, d’un certificat, de 20€ à 50€ une lettre de remerciement. Vos dons sont déductibles pour les impôts.

 

Den Trendmag op RTL Télé mat 3DPrint.lu

Hei d’Adress fir den Replay vum Trendmag vum 5ten Dezember 2013:

http://tele.rtl.lu/emissiounen/de-magazin-trendmag/3004049.html

D’Thema 3D-Drocken as am Video ze fannen vun 9:20 min bis 14:20 min.

13074_logo_4_web96  13074_logo_3_web96

Hei nach e Bild vun den Ouerréng, déi ech fir den Trendmag hirgestallt hunn. Dat hei ass eng Versioun am Haarz. An 2 Woche kennt dir iech hei Biller ukucken, wéi déi Ouerréng am Sëlwer an am poléierte Messing ausgesinn. (Bronze, Gold, Platin an Titan wieren och méiglech)

Voici encore une image des boucles d’oreille que j’ai produites pour l’émission. Ceci est une version en résine. Dans deux semaines vous pourrez voir ici des images des versions en argent et en laiton poli. (Le bronze, l’or, le platine et le titan auraient pu être d’autres choix)

13074_earring_2_web96

10/12/13: Selwer as ukomm. La version en argent est arrivée:

13074_earringsilver_web96

L’impression 3D sur RTL Télé, avec la participation de 3DPrint.lu

Dësen Donneschten 5ten Dezember um 19:15 ass am Trendmag op RTL Télé d’ 3D-Drocken zu Lëtzebuerg en Thema, dat mat der Participatioun vun 3DPrint.lu.

frCe jeudi 5 décembre à 19:15 le Trendmag de RTL Télé s’intéresse à l’impression 3D au Luxembourg, ceci avec la participation de 3DPrint.lu.

flag-germany-smallDiesen Donnerstag 5. Dezember um 19:15 ist im Trendmag auf RTL Télé das 3D-Drucken in Luxemburg ein Thema, dies mit der Beteiligung von 3DPrint.lu.

13074_earring_2_web96

13074_logo_3_web96

Ouni zevill ze verroden: Dës 2 Objet’en aus dem Atelier vun 3DPrint.lu spillen dobäi eng Roll.

frSans vouloir révéler trop: Les deux objets ci-dessus, produits par 3DPrint.lu, y joueront un rôle. Plus de détails ici après l’émission.

flag-germany-smallOhne zu viel zu verraten: Diese beiden Objekte aus dem Atelier von 3DPrint.lu werden dabei eine Rolle spielen.

Une nouvelle tour d’eau pour la commune de Bech

13021_web96

Cette maquette représente le gabarit extérieur d’une nouvelle tour d’eau projetée sur le plateau d’Altrier par le bureau d’études Daedalus Enginering pour le compte de l’Administration Communale de Bech. Le concept architectonique pour cette tour a été élaboré par l’atelier d’architecture Beiler & François architectes. Le projet consiste en la réalisation d’une tour d’eau d’une capacité de stockage d’eau de 150 m3 combinée avec un réservoir enterré de 350 m3 de volume de stockage. La hauteur totale de l’ouvrage est de 58,30 m, dont la partie hors sol dépasse le niveau de la route nationale proche d’environ 53,30 m. La maquette représente la partie hors sol de l’ouvrage et a été réalisée à l’échelle 1:225. La maquette a servie dans un stade avancé de l’avant-projet sommaire à tous les intervenants de s’apercevoir d’une manière facile et aisément compréhensible de la forme élégante et esthétiquement marquante de la tour projetée et de son impact sur les bâtiments et éléments avoisinants, sans devoir avoir recours à des plans. Elle a ainsi favorisé, jusqu’à présent, un bon déroulement des études pour ce projet. Le fait de pouvoir baser une partie des réflexions techniques sur une maquette a permis de repérer facilement d’éventuels problèmes géométriques ou techniques tout en permettant de sauvegarder l’architecture retenue.

Marc Prommenschenkel pour Daedalus Engineering

Pourquoi tant de clients ne se contentent pas d’une seule maquette / Warum so viele Kunden es nicht bei einem Modell belassen

13024_2_web96

“La deuxième maquette à 50%”. Ce qui trop souvent dans les annonces n’est que de la poudre aux yeux, est dans l’impression 3D une réalité. Une fois le fichier d’impression réalisé, il est très intéressant de l’imprimer plusieurs fois au lieu de se contenter d’une seule impression.

Prenons le cas d’une maquette typique d’une maison unifamiliale. Disons que le travail sur le fichier coute de l’ordre de 250 € (une valeur typique, bien que c’est très variable de projet en projet). L’impression au 1/125 couterait 300 €. Après avoir payé alors 550 € pour la première maquette, la deuxième (et la troisième,…) coutent chacune seulement 300 €. Pour de plus grandes séries (p.ex. les antennes satellites ci-dessous) le travail sur le fichier devient de plus en plus négligeable.

13056_2_web96

Les promoteurs prennent une deuxième pour en mettre une à leur deuxième point de vente. Les architectes prennent une deuxième pour garder une copie alors que la première part pour le client. Les développeurs de produits prennent toute une série pour montrer et donner à leurs clients et clients potentiels.

A remarquer encore que la deuxième maquette ne doit pas obligatoirement être dans le même matériel. (voir ci-dessous les deux quartiers de ville imprimés en métal)

12027f_3_web96

flag-germany-small “Die zweite zum halben Preis”. Was allzuoft in den Anzeigen reine Augenwischerei ist, liegt beim 3D-Drucken in der Sache selbst. Sobald die 3D-Druckdatei erstellt ist, ist es sehr interessant das Modell nicht nur einmal, sondern gleich mehrere Male auszudrucken.

Nehmen wir den Fall eines typischen Modells eines Einfamilienhauses. Sagen wir, dass die Arbeit an der 3D-Datei mit 250 € zu Buche schlägt (ein typischer Wert, obwohl es von Projekt zu Projekt große Unterschiede geben kann). Der 3D-Ausdruck im 1/125 würde 300 € kosten. Nachdem also das erste Modell 550 € kostet, kostet das zweite (dritte,…) nur noch 300 €. Bei größeren Serien (zum Beispiel die Satelliten-Bodenstationen im nachfolgenden Bild) wird die Arbeit an der Datei fast vernachlässigbar.

P13002_5_web96

Bauträger nehmen ein zweites Modell um es in Ihrem zweiten Verkaufspunkt zu zeigen. Architekten nehmen eine Kopie weil das erste Modell zum Kunden geht. Produktentwickler lassen eine ganze Serie drucken, um Modelle zu haben, die sie ihren Kunden zeigen oder sogar schenken können.

Bleibt zu bemerken, dass das zweite Modell nicht immer im gleichen Material gedruckt werden muss (siehe oben die beiden Metallmodelle von einem Stadtviertel)

vielemuster_web

Three Shades of Grey

13056_web9613056_2_web96

Avec trois nuances de gris, le gris moyen pour la toiture, le gris clair pour le terrain et le blanc-cassé pour les façades, elle se présente très sobre cette maquette d’un projet de maisons mitoyennes et d’angle à Merl-Belair. L’architecte du projet est Beiler & François alors que le maître d’ouvrage est la société Penelope Properties.

La maquette a été imprimée en poudre composite sur ma machine.

Vu l’échelle 1/175 la maquette est du type fermée. Les fenêtres et portes ont été laissées fermées et sont signalées par leur position en bas-relief.

La maquette illustre bien un des grands avantages de l’impression 3D, les coûts très avantageux pour des exemplaires supplémentaires. Dans le cas présent le client a demandé en tout trois exemplaires.