Une maquette prend l’avion

L’impression 3D nous permet de réaliser des maquettes pour des projets situés de l’autre bout du monde.

Ainsi le 14 janvier une maquette a pris l’avion pour Saint-Paul situé en île de la réunion. (Nous aurions bien aimé l’accompagner, finalement c’est l’été là-bas.)

La maquette est basée sur les indications du bureau d’études Idem’s (Saint-Paul, île de la réunion) et représente un projet d’aménagement urbain en zone rurale sur un terrain pentu sur l’ile de la Réunion. Ce projet s’inscrit dans le cadre de la résorption de l’habitat spontané sur des terrains communaux. Les fichiers y relatifs de Idem’s ont été adaptés par 3DPrint.lu à l’impression 3D.

Voici la maquette finalement arrivée dans les bureaux de Idem’s.

15146_web

La maquette a été imprimée en nylon et mesure 61 x 43 x 14 cm3. Pour mieux les distinguer certains bâtiments ont été imprimés en orange.

Pièces de rechange imprimées 3D

Voici un exemple qui en illustre tant d’autres. Une petite pièce casse sur un appareil qui n’est plus produit depuis longtemps. Des pièces de rechange sont impossibles à obtenir. Faut-il alors conduire cet appareil à la décharge bien que son remplacement coute peut-être des centaines, voire des milliers.

L’impression 3D permet désormais la production de pièces de rechange. La pièce cassée est mesurée ou scanné pour reconstruire un fichier tridimensionnel. Ce fichier permet alors l’impression d’une (ou plusieurs) nouvelles pièces et ceci dans un grand choix de matériaux, des plastiques aux métaux en passant par les poudres composites multicouleurs.

Dans ce cas précis c’était le bouton du parlophone de la société JNL qui était cassé. Un remplacement aurait couté des milliers d’euros. L’impression était 10 fois moins chère, plus rapide, plus propre, moins bruyante et plus écologique!

151159_web

Original avec deux pièces de réchange en nylon noir

Reproduction of church statues

Churches are places to stay open as often as possible. In many cases this may conflict with the valuables housed in a church.

Such is the case with a church in Luxembourg which houses 3 ancient wooden statues.

As a solution it was decided to produce copies of the statues, exhibit the copies and store the precious originals in a safe place.

Due to the age and configuration of the statues, forming a silicon mould on the originals was considered to be too dangerous for these.

Therefore the Musée national d’histoire et d’art (MNHA) asked 3DPrint.lu for an alternative solution involving 3D-Scanning.

First of all some smaller detachable components wore scanned in order to produce samples. The samples were printed in different materials in order to analyses precision and paintability.

15116_1_web15116_2_web

The samples satisfying all requirements, 3DPrint.lu could move on with the statues. Each 3D file of such a statue is combination of 20 to 30 laserscans and is composed of millions of triangles.

15116_4_web

The two smaller statues were printed in Nylon.

15116_5_web

As in Nylon the height of printing was limited to 65 cm, the third and highest statue was printed in stereolitographic resin.

15116_6_web

15116_3_web

The project ran to the highest satisfaction of the MNHA. The statues are now being coloured by hand and we hope to present you soon the images of the completed copies.

Maquette de la consultation rémunérée pour la “Cité de la sécurité sociale”

3DPrint.lu s’est vu confié la réalisation de la maquette générale pour la consultation rémunérée de la Cité de la sécurité sociale à Luxembourg-Gare.

15105_4_web

La Cité de la sécurité sociale est un projet du Fonds de compensation commun au régime général de pension (FDC). La consultation rémunérée est suivie par le bureau Dewey Muller.

15105_2_web

Sur cette maquette au 1/500 la situation actuelle est réalisée comme pièce amovible. Pour les délibérations du jury cette pièce amovible sera remplacée à tour de rôle par les représentations des différents projets des architectes participants à la consultation.15105_3_web

3DPrint.lu a également fourni pour chaque architecte participant une plaque de base et un set de bâtiments imprimés 3D pour représenter sur cette plaque de base les bâtiments conservés dans une première phase.

Le fichier 3D nécessaire à l’impression 3D a été réalisé sur base de données 3D mises à disposition par la Ville de Luxembourg – Service de la Topographie et de la Géomatique. La richesse de ces données combiné au processus d’impression 3D a permis la réalisation économique d’une maquette détaillée.

15105_web

Les dimensions de la maquette imprimée en nylon blanc sont de 80 x 65 cm.

Brasserie d’Ebly – Maquette de 60cm en une seule pièce

15046_web

Le bureau d’architecture Windeshausen et André ARCHITECTES a élaboré un magnifique projet de création et d’extension de la Brasserie d’Ebly pour une production de 10.000HL.

Nous avons transposée ce projet en une maquette à l’échelle 1/200. Cette maquette a été imprimée en nylon en une seule pièce bien qu’elle fait 60 cm de longueur. Uniquement plantations et véhicules ont été ajoutés par la suite.

La maquette est partiellement ouverte ce qui permet de voir entre autres à l’intérieur les cuves qui servent à la production de la bière.

15046_2_web

Pour ceux qui s’intéressent plutôt au contenu des cuves, nous vous conseillons le site de la Brasserie d’Ebly.

Etage par étage

13027_web96

En juillet nous avons réalisé pour Rodolphe Mertens Architectes de Luxembourg la maquette ci-dessus. Il s’agit d’un projet avec deux résidences. Le matériel retenu est le nylon, l’échelle est le 1/125 et la maquette est imprimée en plusieurs pièces, pour permettre une vue à l’intérieur. Sur la maquette assemblée le joint n’est presque pas visible, tellement bien les pièces s’agencent l’une sur l’autre.

Big

13018_2_web96

Voici les deux pièces les plus grandes que nous avons produites jusqu’ici. Le grand réservoir, qui en réalité fait 2,25 de long et 2,12 m de haut est reproduit ici avec 53,2 resp. 50,1 cm de dimensions. La firme Biorock se sert du modèle pour présenter ses solutions d’assainissement non collectif des eaux usées domestiques. Dans ce contexte, le bonhomme à droite, pour lequel nous avons assuré le design, vient illustrer la taille réelle des produits. Les deux pièces sont réalisées en nylon.

Le nylon pour les structures fines

13013_2_web

Cette maquette est celle d’un pont réalisé par le bureau d’études LUXPLAN de Capellen. Ce pont a été construit pour le Ministère du développement durable et des infrastructures – Administration des Ponts & Chaussées. Il permet à la RN4 de franchir l’autoroute E25/A6 et présente une longueur de 50 mètres. Nous l’avons reproduit à l’échelle 1/275 et cette fois-ci nous avons utilisé pour l’impression pas notre ZPrinter 450, mais nous avons eu recours à un matériel appelé laser sintered nylon plastic. Ce matériel a permis de reproduire assez fidèlement la structure filigrane du pont. La maquette repose sur un fichier 3D fourni par le bureau d’études. Dans le cas présent c’était un fichier .dwg, mais nos logiciels acceptent également une vingtaine d’autres formats.