Procurer des accesoires pour un film …

… est parfois un métier dur.

Que faire s’il faut 6 vieux emblèmes de gendarmerie et si on n’en a qu un?

La réponse: Le scanner en 3D et le réproduire avec l’impression 3D.

15002_web

L’original est celui qui est posé sur le cotés. Couché sur le dos sont les 7 copies (toujours bien d’avoir une réserve). Les copies ont été imprimées en résine acrylique et ont été peintes en couleur argent métallique. De la réception de l’original jusqu’au moment où la couleur était sèche, moins de 4 jours sont passés.

Le film en question:

Luc_Schiltz_web


L’acteur Jules Schiltz, copyright SAMSA FILM / ARTEMIS PRODUCTION / PATRICK MÜLLER.

TITRE ORIGINAL: ENG NEI ZÄIT
TITRE FRANÇAIS: DEMAIN, APRÈS LA GUERRE
Version originale luxembourgeoise, doublage français
TOURNAGE: du 4 août au 17 septembre 2014 // du 12 au 20 janvier 2015
SORTIE NATIONALE LUX: Automne 2015
une production SAMSA FILM
Avec le soutien du FILM FUND LUXEMBOURG
En coproduction avec ARTÉMIS PRODUCTIONS
en association avec TAX SHELTER FILMS FUNDING
avec l’aide du CENTRE DU CINÉMA ET DE L’AUDIOVISUEL DE LA
FÉDÉRATION WALLONIE-BRUXELLES, et de VOO
Avec la participation de la WALLONIE et de BRUXELLES-CAPITALE
Avec le soutien du TAX SHELTER DU GOUVERNEMENT
FÉDÉRAL DE BELGIQUE

Copies d’objets réels, par scan-3D ou par redessin

Si les plaques de propreté de votre meuble (ou un autre décor) ne vous donnent plus satisfaction, laissez les refaire.

Si vous voulez une copie d’un objet qui vous est précieux, laissez en imprimer une.

14095_web

L’image montre à droite les originaux qui ayant déjà beaucoup souffert. A partir de ces originaux nous avons pu par scan 3D (cas de la rangée supérieure) ou redessin 3D (cas de la rangée inférieure) recréer pour notre client un nouveau modèle 3D qui peut alors être imprimé dans une multitude de matériaux. Ici le choix est tombé sur le laiton poli.

L’utilisation de l’impression 3D pour la reproduction d’objets devient de plus en plus courante, soit pour en avoir des copies supplémentaires, soit pour remplacer des objets défectueux.

Le scanneur 3D dans la reproduction d’un chef d’oeuvre

14019_5web

Récemment 3DPrint.lu à l’occasion de participer à la réalisation d’une série limitée de reproductions de la vierge noire de Luxembourg, une réalisation des éditions Museal

14019_3_web

La vierge, sa couronne et le globe de la main du Christ ont été numérisés avec notre scanneur 3D. Les modèles imprimés sur nos machines à partir de cette numérisation ont servi comme base à un travail d’artiste minutieux, qui finalement a abouti dans des reproductions très réussies.

14019_1_web

La reproduction en résine à patine polychrome, réalisée par un des ateliers de moulage des Musées de France, est éditée en série limitée et numérotée sur 50 exemplaires, dans une hauteur de 35 cm permettant d’apprécier la beauté et la grâce de l’oeuvre originale. Prix et détails, voir Version polychrome  et Version noire et or

reproductionnoire
reproductionpolychrome

Pourquoi tant de clients ne se contentent pas d’une seule maquette / Warum so viele Kunden es nicht bei einem Modell belassen

13024_2_web96

“La deuxième maquette à 50%”. Ce qui trop souvent dans les annonces n’est que de la poudre aux yeux, est dans l’impression 3D une réalité. Une fois le fichier d’impression réalisé, il est très intéressant de l’imprimer plusieurs fois au lieu de se contenter d’une seule impression.

Prenons le cas d’une maquette typique d’une maison unifamiliale. Disons que le travail sur le fichier coute de l’ordre de 250 € (une valeur typique, bien que c’est très variable de projet en projet). L’impression au 1/125 couterait 300 €. Après avoir payé alors 550 € pour la première maquette, la deuxième (et la troisième,…) coutent chacune seulement 300 €. Pour de plus grandes séries (p.ex. les antennes satellites ci-dessous) le travail sur le fichier devient de plus en plus négligeable.

13056_2_web96

Les promoteurs prennent une deuxième pour en mettre une à leur deuxième point de vente. Les architectes prennent une deuxième pour garder une copie alors que la première part pour le client. Les développeurs de produits prennent toute une série pour montrer et donner à leurs clients et clients potentiels.

A remarquer encore que la deuxième maquette ne doit pas obligatoirement être dans le même matériel. (voir ci-dessous les deux quartiers de ville imprimés en métal)

12027f_3_web96
flag-germany-small

“Die zweite zum halben Preis”. Was allzuoft in den Anzeigen reine Augenwischerei ist, liegt beim 3D-Drucken in der Sache selbst. Sobald die 3D-Druckdatei erstellt ist, ist es sehr interessant das Modell nicht nur einmal, sondern gleich mehrere Male auszudrucken.

Nehmen wir den Fall eines typischen Modells eines Einfamilienhauses. Sagen wir, dass die Arbeit an der 3D-Datei mit 250 € zu Buche schlägt (ein typischer Wert, obwohl es von Projekt zu Projekt große Unterschiede geben kann). Der 3D-Ausdruck im 1/125 würde 300 € kosten. Nachdem also das erste Modell 550 € kostet, kostet das zweite (dritte,…) nur noch 300 €. Bei größeren Serien (zum Beispiel die Satelliten-Bodenstationen im nachfolgenden Bild) wird die Arbeit an der Datei fast vernachlässigbar.

P13002_5_web96

Bauträger nehmen ein zweites Modell um es in Ihrem zweiten Verkaufspunkt zu zeigen. Architekten nehmen eine Kopie weil das erste Modell zum Kunden geht. Produktentwickler lassen eine ganze Serie drucken, um Modelle zu haben, die sie ihren Kunden zeigen oder sogar schenken können.

Bleibt zu bemerken, dass das zweite Modell nicht immer im gleichen Material gedruckt werden muss (siehe oben die beiden Metallmodelle von einem Stadtviertel)

vielemuster_web

Le Scanneur-3D ouvre de nouvelles possibilités

13058_web 13058corn1 13058corn2

3DPrint.lu dispose maintenant d’un scanneur 3D. Ceci me permet de convertir des objets réels en fichiers 3D afin de les réimprimer. Ainsi la machine-à-copier 3D prend forme. J’ai scanné l’épi de maïs ci-dessus sous 9 angles différents. Puis les scans ont été assemblés dans un fichier 3D. En Rhino a été ajouté un anneau et ainsi est né un nouveau bijou personnel, prêt à être imprimé, p.ex en laiton doré.

En place de l’épi de maïs chacun placera ce qui lui est cher ou ce qui lui plait le plus, créant ainsi des objets précieux et cadeaux hautement personnalisés. Quelques suggestions: une balle de golf avec dédicace en haut-relief, la première chaussure de votre enfant, votre produit commercial avec votre logo, un élément de votre collection privée, une sculpture,… les possibilités sont infinies, d’autant plus que les objets scannées peuvent être manipulés par la suite. Ils peuvent être associés à d’autres objets, déformés, morphés, tordus, multipliés, agrandis, réduits, pourvus de logos et textes,…

D’autre part l’impression de l’objet scanné (et éventuellement transformé) peut se faire dans tous les matériaux d’impression qui existent, comme par exemple l’argent, le laiton, le bronze, l’or, le nylon, la résine, l’ABS, la poudre composite,… Ainsi une sculpture en argile peut se voir transformée en bronze.

Vivez votre créativité!